À propos du master

À la faveur de la globalisation financière, le monde des affaires s’est considérablement développé et complexifié. S’il a généralement bénéficié à nos économies, ce mouvement s’est aussi accompagné d’une opacification du système financier, facilitant le développement de pratiques contestables, comme en témoignent les graves crises et scandales financiers qui nous ont récemment touchés.

Outre que la France n’est pas épargnée, ces événements révèlent qu’il n’est plus possible d’appréhender ces questions d’un point de vue strictement national et que les analyses et enseignements qui peuvent en résulter, doivent être développés en intégrant la dimension internationale. De surcroît, même si les formes adoptées pour son déploiement sont certainement plus rationnelles et mesurées qu’en d’autres domaines, le monde de la finance n’échappe pas au mouvement de pénalisation des risques pris et/ou dommages causés, qui affecte les sociétés occidentales.

Dès lors, avec une prégnance nouvelle, la protection et le contrôle/la régulation des institutions financières et du système économique nécessitent l’acquisition et le développement d’une double compétence à la fois en matière pénale et financière, afin d’appréhender au mieux les problématiques délicates que sont, par exemple, la conformité et la lutte contre le blanchiment. C’est particulièrement le cas lorsque ce dernier sert au financement du terrorisme ou à l’intégration des produits de la criminalité organisée dans les circuits financiers internationaux. Sur le plan juridique, les domaines concernés incluent notamment les systèmes de prévention et de répression de la corruption, le droit pénal des affaires en général et dans ses rapports aux institutions bancaires en particulier.

Pour atteindre ces objectifs, il est nécessaire de permettre aux étudiants de mettre les enjeux économiques et financiers en perspective avec les problématiques juridiques pénales, tant en théorie que dans la pratique au sein des différentes institutions concernées. Cela implique une formation universitaire concrète et efficace adaptée aux exigences actuelles notamment celles de la conformité.

 Anne Dominique MERVILLE

 Directrice du Master 2