Les objectifs de la Chaire

 

La Chaire de Droit & Sécurité financière est le centre d’un réseau international de partenaires qui propose un projet commun en matière de recherche, d’enseignement et de formation. Elle constitue un label d’excellence et contribuer au rayonnement international de l’Université qui la porte.

La Chaire accompagne des projets scientifiques à vocation juridique, économique et sociale. Elle constitue un lieu de recherches, de réflexion et d'intervention sur les questions de conformité, de prévention du risque pénal en général et de détection/répression de la délinquance financière dans toutes ses manifestations. Les projets de recherche peuvent être développés spontanément ou en réponse à des appels d’offre. La Chaire est en mesure de conduire des projets seule ou au sein d’équipes pluridisciplinaires, nationales ou internationales. Elle souhaite développer des liens entre les intervenants juridiques et financiers et les milieux de la recherche afin de créer et développer des outils fonctionnels capables d'aider les professionnels des secteurs bancaires et financiers, les avocats, les juristes, les magistrats et les services de détection et de répression de la lutte anti-blanchiment dans leurs prises de décisions en situations complexes et dans leurs délibérations.

Ainsi, l’ambition de la Chaire Droit & Sécurité financière est de contribuer au rayonnement de la place financière de Paris en s’associant à la réflexion des acteurs professionnels par l’instauration d’un dialogue et de travaux transversaux combinant analyse théorique et exigences professionnelles.

À cette fin, la Chaire se donne les objectifs suivants :

  • Faire progresser les connaissances dans le domaine de l’intégrité et de la prévention de la déliquance financières;
  • Contribuer à l’élaboration de nouvelles méthodes et de nouveaux dispositifs : développement des programmes de conformité, étude des infractions financières émergentes;
  • Améliorer la formation des futurs acteurs des marchés tant au regard de la gouvernance d’entreprise que du processus de prise de décision ;
  • Assurer des cycles de formation continue à destination des entreprises et des cabinets d’avocats.
  • Permettre la circulation de connaissances et analyses juridiques entre l’Université, les régulateurs, et les intervenants sur la place financière de Paris, les cabinets d’avocats;
  • Consolider et établir des partenariats à l'étranger;
  • Diffuser des travaux de recherches comme mode de prévention.
  • Financer des projets de continuations d’études (thèses professionnelles, LLM, VIE, …)